Réhabilitation du réseau d'eau à Kanzenze au Congo


Le projet est réalisé à Kanzenze, un village situé à 56 km de la ville de Kolwezi, dans la Province du Lualaba (ex district de Kolwezi, dans l’ex province du Katanga).

 

Dans le cadre d’approvisionnement en eau potable de la population de cette entité, une adduction par gravité a été réalisée en l’an 2000 par le SNHR avec le financement conjoint Gouvernement provincial du Katanga, l’UNICEF et les religieux catholiques de Kanzenze.

 

La partie centrale de la localité de Kanzenze (Kanzenze Centre) qui concentre environ 9038 habitants est dotée d’un système gravitaire constitué d’un captage à la source de la rivière Kanzenze. Celle-ci est longue de 4 kilomètres avec un réservoir de 75mᶾ qui alimente 24 bornes fontaines (BF) pour la population et les raccordements à l’hôpital, au couvent des sœurs, à la cure, au petit séminaire, à l’Institut Technique Agricole et aux deux écoles primaires.

 

Il s’avère qu’actuellement, sept bornes fontaines seulement fonctionnent sur 24.

 

Ainsi toute la population est privée de l’eau potable suite à la diminution sensible du débit faute d’un entretien permanent ; la population s’alimente dans la rivière de Kanzenze et dans certains puisards avec comme conséquence, la résurgence des maladies d’origine hydriques.

 

L’absence d’un écoulement d’eau permanent fait qu’il y a des problèmes d’assainissement et d’hygiène dans les structures collectives : hôpital, écoles, église. Les toilettes sont insalubres et constituent des lieux de contamination des maladies faute de les nettoyer à l’eau.

 

Le présent projet prévoit l’assainissement et l’assurance de l’hygiène du milieu par la construction des toilettes avec fosses septiques et douches pour 2 écoles et un internat.

De concert avec la population bénéficiaire du projet, il a été décidé de renforcer le captage à la source naturelle et assainir le lieu de captage et y aménager une fontaine, un lavoir et des douches pour la population (100 personnes) du village Lumpanda qui est en amont de la source, à agrandir l’étanchéité du réservoir principal, à remplacer des tuyaux d’eau.

 

L’ONG ACOHYDRAM (Action pour la Construction des Ouvrages hydrauliques et Assainissement du Milieu) a été chargé des travaux de réhabilitation de l’adduction de Kanzenze.

 

Pour assurer la pérennité du système, il y a besoin de former le Comité de gestion, d’engager des techniciens pour la maintenance du réseau, de distribuer l’eau moyennant paiement pour l’entretien du réseau, et sensibiliser la population sur la question de l’eau et sur l’assainissement du milieu.

 

DISPONIBILITE EN EAU APRES LE CAPTAGE

 

La population de Kanzenze a 9.309 habitants selon le recensement de l’hôpital Général de Référence de KANZENZE pour 2019.

Le besoin en eau par habitant est de 25 l/jour en milieu rural

Besoin journalier de la population en eau :  est de 25l x 9.309 = 303.000 l/jour soit 303 mᴲ/jour.

Alors que les ressources en eau disponible après l’aménagement de la source de Lupanda est de 36 m³ /h amplement suffisant pour desservir toute la mission y compris le village Lupundu, Benjamin et même la gare de Kanzenze.