Construction et équipement d'un atelier de menuiserie, atelier de production et centre de formation   à Kanzenze-Congo

Kanzenze est une bourgade qui se trouve à 56 km de la ville de Kolwezi, situé à 1158 mètres d’altitude. La population de Kanzenze est évaluée à 37031 habitants (en 2009) et vit essentiellement de l’agriculture de subsistance, de la pêche et de la chasse. Les forêts qui couvrent ces entités regorgent de beaucoup d’espèces d’arbre à bois précieux pour les constructions d’habitat et pour la fabrication de meubles. Ce bois demeure inexploité faute de moyens. A titre indicatif- paradoxalement - malgré la proximité de la ville de Kolwezi, nous trouvons dans les villages de ces zones des constructions précaires sans toitures solides, des maisons sans portes, certaines structures sociales telles les écoles sans bancs, les dispensaires sans chaises ni lit. Alors que ces équipements peuvent se faire sur place en partant de la ressource locale qu’est le bois.

 

L’artisanat sur le bois n’est pas développé faute de moyens matériels, notamment l’outillage. Les menuisiers sont quasi inexistants dans les villages. Dans la ville de Kolwezi, il y a 2 scieries, 2 menuiseries et 1’école professionnelle de menuiserie. Quelques meubles sont fabriqués par des menuisiers qui travaillent en privé, ces meubles sont vendus chez les menuisiers-mêmes. Mais, le gros des meubles sont vendus dans les magasins ; ces meubles proposés dans les magasins viennent de la Chine et de l’Inde, ce à quoi la population des villages ne sait pas accéder facilement suite au prix élevé.


Par ailleurs, les jeunes ont tendance à fuir les villages pour aller en ville chercher de l’emploi et le mieux-être. Il se trouve ainsi une pléthore de jeunes chômeurs en quête du travail dans les diverses cités de la ville de Kolwezi. Et ceux qui restent sur place dans les villages, désœuvrés, ils sont portés à la consommation des drogues, de l’alcool. Ils sont la proie facile pour les milices armées qui leur promettent la « révolution et le progrès facile ».

 

La présence d’un atelier de menuiserie sera d’un grand service dans le milieu pour l’encadrement des jeunes désœuvrés. Il va aussi contribuer à la création d’emplois et au développement communautaire. L’atelier va stimuler l’artisanat et fournir les meubles, de bonne qualité et durable, fabriqués localement à bon prix.

 

 

Le chef de terre Mpala a mis à la disposition de K~fort un terrain sur lequel sera érigé un stock agricole ; des toilettes sont construites entre le stock agraire (construction en cours) et la menuiserie.

 

 Un tank d’eau de 10000 litres est installé pour assurer l’eau pour les toilettes et WC et pour les besoins des gens du village moyennant une participation aux frais qui pourraient servir pour l'entretien du puits. Pour de raisons d'économie d'énergie, le partenaire fera fonctionner le moteur de remplissage du tank une fois par semaine.

 

L’atelier est équipé par les machines et le matériel nécessaire.

 

15 jeunes sont formés tous les 9 mois. Quand notre partenaire parle de la formation, il s'agit de la formation, non pas comme celle dans une école, mais une formation informelle, juste pour apprendre le métier de menuisier. La formation de menuisier qu'ils y reçoivent leur permet d'acquérir les compétences professionnelles nécessaires pour travailler.

 

Les apprentis sont formés gratuitement. Au terme de chaque formation (de 9 mois), la promotion organisera une exposition vente au cours de laquelle les produits fabriqués dans l’atelier sont vendus. Les produits seront exposés en ville à Kolwezi. L’argent récolté est réparti à raison de 60% pour les apprentis et 40% pour la menuiserie (K-fort), afin de participer au financement de la session suivante.

 

Du personnel adéquat sera engagé pour la formation, la pratique et la comptabilité.

A part la formation l’atelier occupe des menuisiers. Les produits fabriqués seront proposés aux privés, aux associations, aux écoles, aux églises et aux entreprises. L’information concernant la vente sera faite par des petites annonces. Localement l’achat pourra se faire à l’atelier.

 

 Les bénéficiaires directs sont les apprentis et le personnel de la menuiserie.15 apprentis par cycle et 6 employés permanents, dont deux menuisiers, un formateur, un superviseur, un comptable, un veilleur.

 

 Tandis que les bénéficiaires indirects sont les habitants des villages environnant Kolwezi et ceux de la ville de Kolwezi (457.000 habitants) Pour un total d’environ 500.000 personnes.

 

Le partenaire local est l’Association K~fort qui travaille en synergie avec la Coopérative agricole de Kolwezi (SCAK) dont elle est membre.

 

La Coopérative SCAK apporte un appui technique et autres à K~fort dans ses actions. SCAK recourt à K~fort, comme agence d’exécution locale pour ses activités de vulgarisation, de formation et de sensibilisation de la population paysanne.

 

Les travaux de construction vont durer approximativement 7 mois et ont débuté au mois de juin 2015.

 

L’inauguration de l’atelier est prévue pour début 2016.